h1

Pds VII- boris vian

01/08/2009

A La Pêche Des Coeurs …
Boris Vian

A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Je ne veux plus, ma mère
Y en a trop de douleur quand l’amour s’envoler
Et laisser pauvre gars qui pleure

Ma cocotte elle est partie
Avec un vilain bonhomme
Je suis seul toute la nuit
Pas possible de faire un somme

A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Je ne veux plus, ma mère
Y en a fini de bonheur quand l’amour s’envoler
Et laisser larmes amères

Au bistro d’oncle Fernand
C’est l’calypso qui commence
Je vais passer un instant
Mais je resterai sur mon banc

A la pêche des coeurs, je voulais plus aller
Seigneur la belle fille
Elle a les lèvres roug’ et des grands yeux qui brillent
Je crois pas que je la connais

Voulez-vous danser, mam’zelle
Pour consoler un pauvre homme
Mais monsieur je suis pucelle
Mamoiselle, soyez bonne

A la pêche des coeurs, je voulais plus aller
Mais vous êtes très jolie
Et si je vous le dis ce n’est pas un péché
C’est la vérité, ma mie

Suivez-moi sous les palmiers
Mon Dieu quelle jolie robe
Il vaudrait mieux l’enlever
Pour ne pas risquer d’la gâter

A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Mais dites-moi, friponne
Où vous avez trouvé ces beaux petits tétés
Et ce corps qui s’abandonne

Donnez un baiser, ma mie
Pour faire plaisir au pauvre homme
Restons là toute la nuit
Ma douleur elle est partie

A la pêche des coeurs, je ne veux plus aller
Car j’ai fait bien belle prise
Elle vient d’enlever sa petite chemise
Et je vais me régaler…

Et je vais me régaler…
Et je vais me régaler…

La java des bombes atomiques
Boris Vian

Mon oncle un fameux bricoleur faisait en amateur
Des bombes atomiques
Sans avoir jamais rien appris c’était un vrai génie
Question travaux pratiques
Il s’enfermait toute la journée au fond de son atelier
Pour faire des expériences
Et le soir il rentrait chez nous et nous mettait en transe
En nous racontant tout

Pour fabriquer une bombe A mes enfants croyez-moi
C’est vraiment de la tarte
La question du détonateur se résout en un quart d’heure
C’est de celles qu’on écarte
En ce qui concerne la bombe H c’est pas beaucoup plus vache
Mais une chose me tourmente
C’est que celles de ma fabrication n’ont qu’un rayon d’action
De trois mètres cinquante
Y a quelque chose qui cloche là-dedans
J’y retourne immédiatement

Il a bossé pendant des jours
Tâchant avec amour d’améliorer le modèle
Quand il déjeunait avec nous
Il avalait d’un coup sa soupe au vermicelle
On voyait à son air féroce qu’il tombait sur un os
Mais on n’osait rien dire
Et pis un soir pendant le repas v’là tonton qui soupire
Et qui s’écrie comme ça

A mesure que je deviens vieux je m’en aperçois mieux
J’ai le cerveau qui flanche
Soyons sérieux disons le mot c’est même plus un cerveau
C’est comme de la sauce blanche
Voilà des mois et des années que j’essaye d’augmenter
La portée de ma bombe
Et je n’me suis pas rendu compte que la seule chose qui compte
C’est l’endroit où c’qu’elle tombe
Y a quelque chose qui cloche là-dedans,
J’y retourne immédiatement

Sachant proche le résultat tous les grands chefs d’Etat
Lui ont rendu visite
Il les reçut et s’excusa de ce que sa cagna
Etait aussi petite
Mais sitôt qu’ils sont tous entrés il les a enfermés
En disant soyez sages
Et, quand la bombe a explosé de tous ces personnages
Il n’en est rien resté

Tonton devant ce résultat ne se dégonfla pas
Et joua les andouilles
Au Tribunal on l’a traîné et devant les jurés
Le voilà qui bafouille
Messieurs c’est un hasard affreux mais je jure devant Dieu
En mon âme et conscience
Qu’en détruisant tous ces tordus je suis bien convaincu
D’avoir servi la France

On était dans l’embarras
Alors on le condamna et puis on l’amnistia
Et le pays reconnaissant
L’élu immédiatement
Chef du gouvernement

4 comentarii

  1. Cu totul şi cu totul deosebit… Am de fiecare dată o sete imensă de poezie… Versurile hidratează mintea, din punctul meu de vedere…


  2. Eu aveam un volum de poezii in varianta biligva. Mi-l recomandase cineva chiar dupa ce am citit „Iarba rosie” si „Spuma zilelor”. Franceza insa ma chinuie ingrozitor si speram sa le ai si traduse pe cele de fata.🙂


  3. Genialul Boris Vian… il pun langa St-Ex si Camus. Juliette Gréco vorbea despre el nu de mult:”c’était un Prince…”

    „La vie vaut-elle d’être vécue?
    L’amour vaut-il qu’on soit cocu?
    Je pose ces deux questions
    Auxquelles personne ne répond.”

    „Ne sachant à quel sein me vouer, j’ai choisi le plus confortable, le gauche de Marilyn Monroe.”

    „La langue est un organe sexuel dont on se sert occasionnellement pour parler.”

    P.S. à méditer:
    „C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde.”😉😀🙂


  4. cristian
    poezia sa fie apa nostra de sambata, nu de pe apa sambetei, de sambata seara🙂

    florin,
    din pacate n-am acces la varianta bilingva acum si aici, cand ajung in tara revin cu traducerea

    mela
    fie el printul poeziei franceze, pe mine ma cutremura de fiecare data
    definitia limbii e absolut geniala:)merci ca ai adus-o aici🙂
    cat despre ultimul citat🙂 cred ca ar trebui un post special sau o dezbatere mai lunga
    unu la mana ar fi superioritatea, doi la mana ar fi narcisismul cu care sa incepem?



Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile despre tine sau dă clic pe un icon pentru autentificare:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s

  • cadran

    August 2009
    L M M M V S D
    « Iul   Sep »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Blog Stats

  • Categorii

  • August 2009
    L M M M V S D
    « Iul   Sep »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • %d blogeri au apreciat asta: